Ami

Exposition de
Saint André de la Réunion

Exposition de Lecce (italie)



Invitation
Expo de Lecce
Trophée
Certificat

Après délibération, le Comité du Jury, à l'unanimité, a admis la peintre AMI, au Palmarès, au titre de lauréate et a attribué à l'artiste le 6 Mai 2021, le Trophée d'Excellence dans les Beaux Arts, avec Félicitations du Jury. Les Editions des musées de la culture (EDMC-Europe), à leur tour, adressent leurs plus vives félicitations à la talentueuse lauréate ».


.
Trophée
Affiche

La présentation au Comité du Jury du tableau “Anse des Cascades” (81x116x2,5cm), peinture, huile sur toile, devait poser le talent de l'artiste tout d'abord par le choix du motif. Une décision essentielle avant de commencer à composer la toile. Pour la peintre figurative AMI, son œuvre débute, lorsqu'elle promène son regard, qu'elle hésite, compare, et enfin lorsqu'elle qu'elle s'arrête sur une vision coup de cœur, ici, pour peindre son “Anse des Cascades“. Sa première vision va devenir, in fine, l'œuvre d'art, née sous ses pinceaux. On est étonné par l'angle de vue si équilibré, qu'a judicieusement choisi l'artiste.
Cela permet à AMI, de saisir un immense volume du mont de verdure en surplomb de cette Anse aux couleurs sublimes. Elles oscillent entre bleus, verts, turquoises... Une palette précise, mais également délicate, qui sait évoluer dans le vrai, dans toutes les nuances de l'authentique.

Reportage © EDMC 6 Mai 2021
Antoine Antolini, critique d'art

Anse des Cascades






La peinture “Ru” (61x81x3 cm), huile sur toile, œuvre la plus récente de l'artiste, en 2021, apporte une vision littéralement paradisiaque de cette nature littorale sublime, telle une invitation au voyage vers le magnifique, vers l'harmonie absolue et vivante entre la Terre, la Mer et les Cieux.
”Ru”, est une œuvre-lien entre la Terre et la Mer.

Reportage © EDMC 6 Mai 2021
Antoine Antolini, critique d'art
Ru
Cascade Niagara
L’œuvre “Cascade Niagara” (61x51x2 cm), peinture, huile sur toile, devait confirmer au Comité du Jury, la capacité de la peintre à bien composer la toile, toujours de manière très esthétique, montrant un choix de point de vue judicieux qui fera ressortir au mieux toute la majesté, la puissance de la Cascade.
La peintre AMI, par cette œuvre, sait montrer toute une animation existant dans la Nature. Cette longue chute d'eau, comme une forme de vie fraîche et tumultueuse, perpétuelle, indifférente au temps qui passe.
AMI, aime décrire, ses ressentis en peignant la Nature, en accompagnant ses peintures de textes poétiques.

Reportage ©EDMC 6 Mai 2021
Antoine Antolini, critique d'art
.“Hope” (50x65x3 cm), huile sur toile, nous montre un aspect encore plus poussé du talent de la peintre AMI. Elle démontre, ici, combien elle sait signifier la puissance des luminosités dans les couleurs, les scintillements qu'elle fait vibrer, l'aspect étonnamment irisé des rayons du soleil.
Le Comité du Jury a remarqué à travers cette œuvre, la maîtrise absolue de l'expression des intensités dans ce paysage maritime. La peintre arrive à rendre les reflets ultimes, jusqu'à exprimer l'éblouissement.

Reportage © EDMC 6 Mai 2021
Antoine Antolini, critique d'art
Hope
Reflets
Cette aptitude à traduire une réalité vivante devient encore plus évidente avec le tableau “Reflets” (50x65x3 cm), peinture, huile sur toile, lequel, quant à lui à l'opposé, est bien plus reposant, paisible, et là encore, dans cette œuvre elle sait traduire par ses pinceaux, la paix, la quiétude, une sorte d'arrêt du temps.
Ce tableau résume le haut niveau de délicatesse et de subtilité de l'artiste, dans ses relations esthétiques avec les paysages.
”Reflets”, nous montre un jeu d'images en une grande douceur légèrement éthérée. AMI sait aussi retenir, brider, l'intensité de la lumière, celle des reflets de ces branchages des bords. Elle en restitue un report subtil, un reflet quasiment volatil. Une luminosité flottante, beaucoup plus intense, avance, à la gauche de l’œuvre et donne une profondeur au rivage, un éloignement dans le paysage.

Reportage © EDMC 6 Mai 2021
Antoine Antolini, critique d'art
Le Comité du Jury a hautement apprécié les œuvres de la peintre AMI, Anne-Marie Igounet, qui affirment un talent certain, une maîtrise du figuratif académique, mais aussi un amour profond de la Nature, du paysage. Dans le contexte de l'art contemporain d'aujourd'hui,
le Comité du Jury a estimé que la peintre AMI, développe et fait progresser la peinture figurative, dans un style direct en pleine fidélité du paysage.
Elle est le témoin pictural de notre environnement naturel, dans tout ce qu'il a de plus attrayant.
Les pinceaux de la peintre AMI participent à faire rayonner la beauté de La Réunion dans le monde.

Reportage © EDMC 6 Mai 2021
Antoine Antolini, critique d'art


https://youtu.be/15AGddvL24M

L'art peut sauver le monde

Saint Alexis

L'Eau de Là






Rotary Expo  
Invitation
Livre d'Or
Expo  Saint Denis de la Réunion
Là Bas
Expo Lifou  Nouvelle Calédonie
Article presse

Créé avec Artmajeur